Un tribunal américain rejette l'injonction de Ninestar

Le Tribunal du commerce international des États-Unis a rejeté la requête de Ninestar visant à lever immédiatement son interdiction d'importer dans le pays.

0

Le Tribunal du commerce international des États-Unis a rejeté la requête de Ninestar visant à lever immédiatement son interdiction d'importer dans le pays.

Dans un jugement du 27 février, publié le 29 février, le juge Gary Katzmann a statué : que la requête de Ninestar avait peu de chances d'aboutir sur trois points, que la société n'avait pas réussi à établir un « préjudice irréparable » à son activité et qu'une injonction préliminaire n'était pas envisageable. intérêt public.

« L'embargo est toujours en vigueur, ce qui signifie qu'il est toujours interdit aux marchandises de Ninestar d'entrer aux États-Unis », a statué le juge Katzmann.

Il semble que Ninestar devra désormais prouver au gouvernement américain – conformément aux procédures du Département de la Sécurité intérieure – qu’elle ne travaille pas avec le gouvernement chinois pour « recruter, transporter, transférer, héberger ou recevoir du travail forcé ou des minorités ethniques persécutées hors de leur territoire ». la région autonome ouïghoure du Xinjiang ».

New York (NY), États-Unis